Aller au contenu
Dans cet article

Okonomiyaki, version Osaka

Express
·
Publié le 06 août 2018

Pancake de chou au poisson, crevettes, recouvert de bacon, algues et sauce barbecue. Kamoulox.

La recette

Ingrédients

Pour 4 personnes

Pour le "pancake"

  • Chou vert ou blanc
    1 petit
  • Farine
    200 g
  • Dashi instantané
    600 ml
  • Oeufs
    2
  • Oignon
    1 petit
  • Petites crevettes fraîches ou surgelées
    100 g
  • Gingembre rose
    50 g
  • Sel et poivre

Pour les toppings

  • Poitrine fumée
    16 tranches
  • Cébette
    4 tiges
  • Sauce okonomiyaki (marque Bulldog)
  • Aonori
  • Mayonnaise douce sans moutarde
  • Katsuobushi

Instructions

Le "pancake"

  1. Dans un saladier, mélanger la farine et le dashi (bouillon de bonite) à l'aide d'un fouet. Le résultat doit être assez liquide.

  2. Nettoyer et couper en fines lamelles le chou. Selon la taille de votre chou, vous utiliserez probablement entre un quart et la moitié de celui-ci. Ajouter dans le saladier.

  3. Émincer finement l'oignon, le gingembre (et les crevettes si elles sont trop grosses). Les ajouter dans le saladier.

  4. Enfin, ajouter les deux œufs, assaisonner avec du sel et du poivre à votre convenance, puis mélanger le tout jusqu'à obtenir un ensemble homogène.

Toppings et cuisson

  1. Faire chauffer une poêle anti-adhésive à feu moyen avec un peu d'huile végétale neutre (pas d'huile d'olive merci !). Mettre 1/4 du mélange dans la poêle en formant un "pancake" de moins de 20 cm de large et d'environ 2 à 3 cm d'épaisseur. Le laisser cuire pendant 4 à 5 minutes.

  2. Pendant qu'il cuit, ajouter la poitrine fumée en tranches sur le dessus. Elle doit recouvrir toute sa surface.

  3. Et voici la partie la plus délicate : prendre une spatule assez grande et retourner l'Okonomiyaki le plus vite possible. Couvrir avec un couvercle et laisser cuire 5 minutes à nouveau jusqu'à ce que la poitrine fumée devienne bien croustillant.

  4. Pendant que l'Okonomiyaki finit de cuire, émincer finement la cébette.

  5. Retourner à nouveau l'Okonomiyaki, le laisser dans la poêle et couper le feu. C'est le moment du topping ! Étaler 2 généreuses cuillères à soupe de sauce Okonomiyaki sur toute la surface, puis ajouter des traits de mayonnaise, saupoudrer d'aonori (poudre d'algues), de cébette ciselée et enfin de Kastuobushi (flocons de bonite). Servir immédiatement. Attention, c'est probablement trèèèèès chaud !

Notes

  • Dashi

    Le Dashi est un ingrédient très utilisé au japon. Vous pouvez trouver des sticks individuels de Dashi instantané dans des épiceries japonaises spécialisées. Mélangez simplement le contenu d'un stick avec un peu d'eau froide, c'est tout ! Si vous ne trouvez pas cet ingrédient pas de panique, vous pouvez simplement l'enlever ou le remplacer par un bouillon de votre choix.

  • Chou

    Le chou est l'ingrédient principal de la recette, dont n'hésitez pas à être généreux sur la quantité !

  • Cuisson

    Utilisez une simple spatule ou maryse pour ramener au centre la pâte qui pourrait s'échapper du pancake. Au bout de quelques instants la base sera assez cuite, évitant de nouvelles fuites de pâte et donnant une forme bien ronde à votre Okonomiyaki.

    Assurez-vous vraiment de faire un pancake de 20cm maximum, plus il est grand plus ce sera compliqué de le retourner.

  • Décoration

    Si vous avez une bouteille souple en plastique avec bec doseur dans votre cuisine, mettez la mayonnaise dedans. Cela vous permettra de réaliser des traits de mayonnaise encore plus réussis.

Mon petit mot

Hello Oko ! Connaissez-vous l’Okonomiyaki ? Littéralement « ce que vous aimez, grillé » nous dit Wikipedia, ce plat est un classique de la cuisine japonaise. On oublie les sushis, il s’agit ici dans sa version d’Osaka d’une sorte de pancake géant qui mélange légumes, produits de la mer et de la terre ! C’est beau, c’est bon et c’est tellement simple à faire. Et en plus, les toppings s’agitent comme les flammes de l’enfer… Il faut absolument l’essayer !

Petite info : la version que je vous présente est une version simplifiée originaire d’Osaka, probablement une des plus connues. À Hiroshima cependant, la base est composée de nouilles sautées. Toujours plus loin !

Cette recette nécessite certains produits très spécifiques pas forcément évidents à trouver si vous n’habitez pas une grande ville. Toutefois, vous en trouverez une bonne partie dans de nombreuses épiceries asiatiques, et sinon vous pouvez vous rendre sur des boutiques en ligne telles que Kioko !

Laisser un commentaire