Aller au contenu
Dans cet article

Brownie et Banoffee : le Brownoffee

Express
·
Publié le 01 septembre 2018

It's a match ! Banane, chocolat, noix de pécan, chantilly et caramel au beurre salé. Un dessert ultra gourmand simple à réaliser !

La recette

Ingrédients

Pour 8 pers.

Brownie

  • Chocolat noir 50%
    200 g
  • Beurre
    150 g
  • Sucre
    90 g
  • Sucre vanillé
    1 sachet
  • Farine
    50 g
  • Oeuf
    3
  • Noix de pécan en morceaux
    50 g
  • Sel
    1 pincée
  • Chocolat noir concassé ou pépites
    50 g
  • Bicarbonate de soude
    1.5 càs

Topping Banoffee

  • Bananes
    5
  • Gélatine
    2 feuilles
  • Jus de citron
    1 càs
  • Crème liquide 30% bien froide
    300 ml
  • Sucre
    20 g
  • Noix de pécan
    50 g
  • Sucre glace
    50 g

Caramel au beurre salé

  • Sucre
    100 g
  • Crème liquide 30%
    100 ml
  • Beurre
    50 g
  • Fleur de sel
    3 g

Instructions

Caramel au beurre salé (la veille)

  1. Couper le beurre en morceaux, réserver. Dans une petite casserole, faire bien chauffer la crème (sans bouillir), la réserver. Préparer une spatule sous la main pour la suite, il va falloir agir vite !

  2. Dans une petite casserole mais assez large, verser le sucre. Faire chauffer à feu moyen sans mélanger. Le sucre va commencer à se dissoudre. Remuer un peu la casserole en la soulevant pour l'aider à fondre totalement, et le laisser se colorer jusqu'à ce qu'il devienne bien ambré (c'est très rapide !). Attention, bien surveiller, ne pas le laisser brûler ! S'il fume, c'est déjà trop tard, mieux vaut recommencer.

  3. Dès que le caramel est bien ambré, l'enlever du feu, puis verser la crème liquide dessus, et mélanger rapidement avec une spatule. Attention, il peut y avoir des projections brûlantes.

Brownie

  1. Préchauffer votre four à 180°C. Préparer un moule de 20x20 cm en le recouvrant de papier sulfurisé.

  2. Couper le chocolat et le beurre en morceaux. Le mettre dans un cul-de-poule ou petit saladier. Faire fondre le tout au bain marie en remuant de temps à autres avec une maryse. Une fois bien fondu, réserver.

  3. Dans un autre cul-de-poule, fouetter rapidement les œufs avec le sucre, sucre vanillé, et une bonne pincée de sel jusqu'à obtenir un mélange homogène. Ajouter ensuite le chocolat fondu, puis mélanger.

  4. Ajouter la farine et le bicarbonate de soude. Mélanger l'ensemble rapidement jusqu'à incorporation. Puis ajouter les noix de pécan en morceaux et les pépites de chocolat. Finir de mélanger et verser le mélange dans votre plat. Enfourner à 180°C pendant 15 minutes.

  5. Au bout de 15 minutes, baisser la température à 160°C et laisser cuire environ 15 minutes supplémentaires. Surveiller la cuisson, le brownie doit rester très moelleux voire mi-cuit ! Une fois cuit, le sortir du four et le laisser refroidir totalement.

Mousse à la banane

  1. Placer un grand cul de poule et les fouets d'un batteur au congélateur ou réfrigérateur afin qu'ils soient bien froid.

  2. Faire ramollir la gélatine dans un grand bol d'eau très froide. Pendant ce temps, éplucher 3 bananes et les mixer dans un blender (ou les écraser très finement avec une fourchette) jusqu'à obtenir une purée. Ajouter 1 cuillère à soupe de jus de citron.

  3. Essorer la gélatine dans la main, puis la mettre dans un petit récipient. Faire chauffer au micro-ondes quelques secondes pour qu'elle fonde. L'incorporer à la purée de bananes.

  4. Sortir le cul de poule du réfrigérateur. Y verser 100ml de crème fleurette bien froide et 10g de sucre, puis fouetter avec le batteur jusqu'à obtenir une chantilly. Incorporer cette chantilly à la purée de banane délicatement. Réserver au réfrigérateur.

  5. Lorsque le brownie est refroidi, couper 2 bananes en très fines tranches, et les déposer délicatement comme des écailles sur celui-ci jusqu'à le recouvrir totalement.

  6. Sortir la mousse du réfrigérateur, et l'étaler sur le brownie de façon uniforme. Remettre au réfrigérateur environ 2h jusqu'à ce que la mousse prenne.

Noix de pécan caramélisées

  1. Recouvrir une plaque de papier sulfurisé ou d'une tapis silicone. Dans une petite casserole, verser les 50g noix de pécan entières avec les 50g de sucre glace. Faire chauffer à feu moyen.

  2. Lorsque le sucre glace commence à fondre et caraméliser, mélanger énergiquement quelques instants avec une spatule pour bien enrober les noix de pécan. Si nécessaire, retirer un peu du feu pour éviter qu'elles ne brûlent. Verser les noix sur le papier sulfurisé/silicone et les séparer tant qu'elles sont encore chaudes. Laisser refroidir et réserver.

Assemblage

  1. Mettre un cul de poule au congélateur avec les fouets du batteur (vous connaissez l'histoire !). Une fois bien froid, y verser 200ml de crème fleurette froide avec 10g de sucre, et monter le tout en chantilly. Mettre dans une poche à douille avec une douille à Saint Honoré. Réserver au frais.

  2. Sortir le brownie du réfrigérateur, et le démouler en tirant le papier sulfurisé. Avec un grand couteau, détailler environ 8 parts assez longues et fines. Les déposer sur un plateau.

  3. Sortir la chantilly, et la pocher en zigzag sur chaque part. Décorer avec des traits de caramel au beurre salé, les noix de pécan caramélisées (les concasser au préalable) et des rondelles de banane fraîche. C'est prêt !

Notes

  • Caramel

    Le résultat juste après cuisson sera assez liquide, pas de panique, une fois au refroidi au réfrigérateur la sauce aura une bonne consistance.

  • Bain-marie

    Pour un bain-marie réussi, pas besoin de remplir une casserole entière d'eau ! Il suffit d'un fond d'eau, sans que votre cul-de-poule ne le touche, et la vapeur fera l'affaire. Ça évite : de sur-cuire le chocolat, et les risques de débordement.

  • Cuisson

    Pour vérifier la cuisson, secouez légèrement le plat en cours de cuisson. S'il bouge encore, le brownie n'est pas cuit. S'il ne bouge quasiment plus, c'est bon !

  • Chantilly

    Les règles d'une chantilly réussie : s'assurer que votre bol et crème (entière !) soient bien froids. Essentiel : ne prenez qu'une crème liquide entière (très souvent bouchon rouge, au rayon frais en fleurette ou en conservation longue au rayon lait), 30% de matière grasse minimum. Vous trouverez peut-être de la crème entière "professionnelle" à 35%, c'est encore mieux. La matière grasse permet de retenir l'air incorporé à votre chantilly.
    En revanche, fuyez les "Secrets de crème" et autres simili crèmes liquides aux additifs nombreux et épaississants qui ne fonctionneront pas pour de la chantilly.

Mon petit mot

A ma gauche, la Banoffee Pie : tarte du dimanche à base de Graham Crackers, crème et banane. A ma droite, le Brownie aux noix que l’on ne présente plus. Banane, chocolat et caramel, voici mon super combo sur un plateau !

L’idée de cette recette c’est de prendre le meilleur de deux mondes pour n’en garder que la fraîcheur, réduire le sucre, et pimper le tout avec un petit caramel au beurre salé des familles.

Alors oui, il va falloir s’armer de patience pour pouvoir y goûter. Mais ça en vaudra la peine, promis !

Laisser un commentaire